STOP:
ignorance hypocrisie souffrance cupidité malheur domination oppression victimisation naïveté suicide panique crainte aliénation angoisse persécution torture désespoir terreur calamité détresse confusion insécurité peur karma purgatoire tyrannie violence culpabilité misère désolation esclavage fabulation injustice inquiétude épreuve drame malchance catastrophe tragédie damnation souci tracas dépression : ERREUR IDENTITAIRE.


COURS de NON-DUALITÉ

(La libération par la dissolution de l'insécurité)

Ce site montre la corrélation étroite entre la science moderne et le non-dualisme.
La présentation est sous forme de cours pour simplifier.
Le non-dualisme ouvre la pensée aux alternatives invisibles autrement.

Texte d'introduction

Les affirmations de ce site sont vérifiables par références que vous pouvez télécharger.

La véritable cause du malheur humain

La pensée humaine est souvent subordonnée aux craintes inculquées, à l'instinct de survie, la "loi de la jungle", le système endocrinien, le marquage territorial et autres dominations arrogantes. Le résultat est désastreux. Cette pensée nous propose des solutions boiteuses et biaisées afin d'atténuer des sentiments d'insécurités désagréables. Il est pratiquement impossible d'avoir un esprit libre de la gestion du refoulement de ces craintes . Heureusement, nous en sommes conscients et nous pouvons utiliser cette conscience pour comprendre ce phénomène et limiter les dégâts.
Nos peurs obligent à une lutte permanente contre la souffrance et une mort éventuelle, sans ressource suffisante pour contrer la menace apparente. Ces craintes prennent racine avec l'identification au corps-objet. Notre mental est forcé de perçevoir le corps comme un objet dans un monde indépendant de lui. L'ennui, c'est que l'univers n'a aucune qualité objective inhérente. Les preuves scientifiques, logiques et expérimentales abondent. Nous acceptons, par autodéfense, une identité empirique imposée par les autres. C'est à nos risques et périls que l'on adopte cette identité. La soumission à l'identité construite par les autres est une domination très difficile à vaincre.
Ce site propose l'évasion du simplisme dualiste pour profiter d'alternatives libératrices. L'expansion de la conscience c'est l'épanouissement de nos existences. La libération de notre esprit des dominations est notre besoin fondamental.

L'humain est une éternelle victime

La majorité des gens se sentent victime de façon récurrente selon les circonstances. Le système légal et les médias glorifient cette victimisation qui devient une bonne affaire et la société accepte le fait sans question. La personne se dira: j'ai raison d'être victime de ma pensée erratique et de me défendre par tous les moyens possibles sans aucune introspection. Invariablement, la faute incombe au monde extérieur tout en ignorant les conséquences de nos actes défensifs. Mais, qu'arrive-t-il lorsque l'identification à la victime cesse ?

Le phénomène d'identification

Nous interprétons le monde extérieur en fonction de notre identité. Autrement dit, on ne peut pas comprendre la nature de ce monde mieux de ce que nous comprenons la nôtre. En ayant une fausse notion de soi due à des intérêts liés à notre identité, nous voyons les choses comme dans un miroir déformant et nous faussons notre compréhension des faits. Cela nous incite à intervenir et à provoquer des évènements malheureux. Comprendre le phénomène d'identification permet de nous connaitre et de voir les choses comme elles sont. La connaissance de soi est la clé.

La libération, état permanent de paix

L'identification erronée est à l'origine de l'insécurité et notre pensée lutte en permanence contre cette souffrance. Notre esprit est soumis aux peurs refoulés ne voit pas d'autres solutions qu'une lutte incessante. Pourtant, plusieurs personnes témoignent de cet état PERMANENT où l'issue des situations est sans importance.

Page suivante

.